Site Officiel Education Catholique de Man
info@educatho-man.org / +225 33 79 00 08

Mgr Bruno Yedoh ordonné Évêque de Bondoukou

Des milliers de fidèles catholiques ont pris part, samedi 28 septembre, à la messe d’ordination épiscopale de Mgr Bruno Essoh Yédoh, nouvel évêque de Bondoukou, dans l’est de la Côte d’Ivoire.

 Mgr Bruno Yedoh ordonné Évêque de Bondoukou
Publié le 05/10/2019

Bondoukou a enfin un évêque. Mgr Bruno Essoh Yédoh a été ordonné, samedi 28 septembre, à la tête de ce diocèse de l’est de la Côte d’Ivoire qui attendait cet événement depuis 7 ans, après le décès, le 6 mai 2012, de Mgr Felix Kouadio.

Des milliers de fidèles catholiques ainsi que des évêques ivoiriens, ghanéens et burkinabè ont fait le déplacement au stade Ali Timité où a eu lieu l’ordination épiscopale.

« Population de Bondoukou, notre Dieu ne pouvait pas vous abandonner, a rappelé le cardinal Jean Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, qui a présidé l’ordination épiscopale. Ces 7 années d’attente étaient celles de la maturation nécessaire, comme le Seigneur le fait pour tous ceux qui sont chers à son cœur. »

S’adressant au clergé diocésain, le cardinal Kutwa a demandé une implication « sans faux calculs » dans la mission de leur évêque. « Le ministère de votre évêque ne pourra donner toute sa plénitude, que si vous aussi acceptez le rôle et la mission qui est la vôtre, sans faux calculs, a-t-il insisté. L’Esprit du Seigneur qui repose sur vous ne vous autorise pas à semer le doute dans l’esprit de vos fidèles par des attitudes de défiance vis-à-vis de l’autorité qu’il incarne. »

Évêque pour le monde

L’archevêque d’Abidjan a, en outre, rappelé les exigences de sa mission au nouvel évêque. « Votre mission, pour être menée à bien, nécessite que vous soyez à la hauteur des attentes des forces vives de ce diocèse ainsi que de toute sa population, a-t-il rappelé. Vous devez garder à l’esprit que notre mission consiste à être, pour le monde, un témoin de l’Évangile du salut. »
Bondoukou, « la ville aux milles mosquées » est un berceau de l’islam en Côte d’Ivoire

Lors de cette ordination épiscopale, aux côtés des confessions chrétiennes, les musulmans de la région se sont adressés à Mgr Bruno Yedoh. « À Bondoukou, depuis les premiers missionnaires de l’Église catholique jusqu’à nos jours, musulmans et chrétiens vivent ensemble dans un climat de paix, de compréhension mutuelle, de fraternité et de franche collaboration, a expliqué El Hadj Mahaman Timité, leur porte-parole. Soyez rassuré, Mgr Bruno, du soutien indéfectible de toute la communauté musulmane dans toutes vos entreprises pour mener à bien la mission ô combien exaltante, à vous confiée par le pape. »

Chercher le Royaume des cieux

Saluant la « vitalité de l’œcuménisme et du dialogue interreligieux » à Bondoukou, Mgr Yédoh a promis de construire, avec les autres confessions religieuses, des ponts d’amitié, de fraternité, dans le sillage de ses prédécesseurs.

« Par ma devise – et je vous le dis vivement – cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice », a dit Mgr Yédoh à ses fidèles, qu’il a salués en Koulango, Bron et Lobi, les trois langues parlées dans ce diocèse. L’évêque de Bondoukou entend inscrire son action pastorale dans la synodalité et « l’obligatoire dialogue de la foi catholique avec les cultures et traditions de chez nous ». « Nous allons donc nous asseoir ensemble pour dessiner les contours d’une meilleure action pastorale », a-t-il promis.

Créé le 3 juillet 1987, avec 7 paroisses, 5 prêtres et 12 missionnaires de la Société des missions africaines, le diocèse de Bondoukou s’étend sur 34 530 km². Il compte aujourd’hui 29 paroisses réparties en 7 doyennés, 104 prêtres et 35 religieuses




folder_open Documents
Administratifs
ouvrir
folder_open Documents
Pédagogiques
ouvrir
folder_open Documents
Religieux
ouvrir



Pour recevoir régulièrement toute l'actualité de l'enseignement catholique dans votre boîte mail,
inscrivez vous à notre newsletter.

S'abonner